Réaction de RV Ile de France au résultat des régionales

Publié le par Jean Calvary

LE MONDE DU TRAVAIL NE SE SENT PLUS REPRESENTE DANS LES INSTITUTIONS : LA PREUVE PAR LES REGIONALES !

(Réaction immédiate sur le 1er tour des régionales)

 
Avec 53,5 % d'inscrits ne votant pas (geste revendiqué pour une partie d'entre eux), le décalage entre l'offre politique et les aspirations du peuple se manifeste une fois de plus de manière éclatante.
 
A ceux là doivent s'ajouter les non-inscrits sur les listes (n'y voyant pas d'intérêt), les travailleurs immigrés avec ou sans papiers (qui créent des richesses dans notre pays et n'ont pas le droit de décider politiquement de leur répartition) et les votes blancs ou nuls (dont le décompte n'est pas connu ce soir).
 
Pour en rester aux chiffres "exploitables", prenant en compte l'abstention, cela donne :
• L'UMP à moins de 13,5 % des inscrits. Un argument pour contester la légitimité des décisions du gouvernement Sarkozy/Fillon notamment en matière de retraites.
• Le PS à moins de 14,25 %
• Les verts à moins de 6,25 %
• Le FN à moins de 5,85 %
• Le Front de Gauche (comprenant l'intégralité des voix PCF) à moins de 3,1 %
• Le MODEM à moins de 2 %
• Le NPA à moins de 1,25 %
Ces résultats ainsi que le contenu des campagnes des uns et des autres doivent pousser le monde du Travail à chercher dans ses propres ressources pour construire l'outil politique pour le représenter dans des institutions nouvelles qui donnent le pouvoir de décider de la répartition des richesses à ceux qui les créent.
 
 
Jean Calvary, secrétaire de Rouges-Vifs Ile de France
http://www.rougesvifs.org

Commenter cet article