Lettre à Marc Brynhole, président de la Commission des Conflits du PCF

Publié le par PCF Section Halles-Bourse

De : Goenvic
Envoyé : mercredi 3 mars 2010 17:36
À : 'gechinard@pcf.fr'; 'marc.brynhole@wanadoo.fr'
Objet : suite à nos interventions

 

Section Halles-Bourse                                                                     Paris le 3 Mars 2010

Du PCF des 1er et 2ème

__________________                                                                                                                                

 

 

                                                           A l’attention de Marc BRYNHOLE

                                                           Président de la Commission nationale des Conflits du PCF

 

                                                           2 place du Colonel Fabien

                                                            75019 Paris

 

 

Cher Camarade,

 

Nous constatons que les recommandations de la Commission nationale des Conflits concernant le renouvellement des cartes des adhérents des 1er et 2ème ne sont pas suivies d’effets.

 

Qui plus est le Secrétaire fédéral Patrice Bessac non content de ne pas remettre la carte aux adhérents de notre Section, n’a pas hésité à recourir à la Justice et à la Police pour nous faire expulser d’un local que nous avions acquis et financé depuis 39 ans.

 

Et cela pour imposer un homme de son choix qui n’a toujours pas été élu secrétaire de section, mais qui est présenté comme tel aujourd’hui.

 

Dans les faits, ce sont une trentaine de camarades et certains de longue date qui se trouvent exclus du PCF, de façon totalement antistatutaire.

 

Cette situation n’est pas rassurante pour l’organisation, les témoignages de sympathie, les soutiens que nous recevons témoignent que notre situation n’est pas un fait isolé, et c’est d’autant plus grave.

 

Nous voulons aussi vous faire prendre la mesure du préjudice humain vécu par les adhérents de la Section, qui n’ont pas à faire la preuve de leur attachement à un  point de vue communiste.

 

A quoi sert la commission nationale des conflits du PCF, si un secrétaire départemental peut, avec le soutien de la secrétaire nationale, violer ouvertement les statuts et utiliser la police contre ceux qu’il prétend exclure du Parti.

 

Nous espérons qu’une intervention de toi donnera à cette question une réponse.

 

Salutations fraternelles.

 

                                               Pour les adhérents de la Section Halles-Bourse  du PCF

 

                                                           Simonne GOENVIC

                                                           Dominique D’HENRY

                                                           Eric LYNEN

Publié dans Dernières nouvelles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article